La tentation de s’apitoyer sur ses malheurs

La tentation de s'apitoyer sur ses malheurs

        

  Il est tentant, quand un malheur survient, de penser que c’est la fin du monde et qu’il n’y a plus rien à faire, que notre sort est scellé. Et si c’était plutôt le début d’une nouvelle aventure?

Pourquoi ne pas envisager l’avenir au lieu de se contenter de jouer au martyr?

Quand Ralph Braun a eu six ans, ses parents ont appris qu’il souffrait de dystrophie musculaire et qu’il ne vivrait pas jusqu’à l’adolescence. À 14 ans, il vivait encore et s’est retrouvé confiné dans un fauteuil roulant. Dans l’année, son père et lui ont fabriqué un triporteur motorisé qui lui a permis de se rendre à son travail.

Un peu plus tard, son employeur a déménagé plus loin. Son père et lui ont alors inventé un mécanisme lui permettant d’être soulevé dans un véhicule. Peu de temps après, ils fondaient BraunAbility. Depuis, ils ont aidé des milliers de personnes à se mouvoir en dépit de la maladie.

Ralph est finalement mort en 2013, à l’âge de 72 ans. Il 
a laissé derrière lui une entreprise employant plus de 
800 personnes et améliorant la vie de dizaines de milliers d’individus. Il a inventé des produits et ainsi fait école.

Après le diagnostic de dystrophie, il aurait pu s’avouer vaincu et attendre la mort. Ses parents auraient pu faire de même. Mais il n’en était pas question! Loin de s’apitoyer sur ses malheurs, il a passé sa vie à améliorer la vie de ceux qui, comme lui, étaient en perte de mobilité. Il s’est trouvé une mission.

Il est tellement tentant, quand survient une injustice, de s’en servir pour justifier son inaction. Il est plus facile de jouer les victimes et de faire pitié que de se demander ce qu’on peut faire avec la situation qui est la nôtre. Il est tellement plus facile de se déresponsabiliser et de se dire que tout est joué et que plus rien n’est possible.

D’autres, au contraire, se retroussent les manches et s’orientent vers l’action. Qu’en est-il de vous? Qu’est-ce qui vous retient actuellement et quels gestes pourriez-vous poser pour y faire face? Comment pourriez-vous améliorer la vie des gens qui vous entourent ou celle de ceux qui font face aux mêmes défis?

Vous avez le choix: rester aux commandes de votre vie et décider de ce que vous en ferez ou déclarer forfait et vous avouer vaincu. Une faillite, un divorce ou une maladie ont certes des répercussions considérables. Mais il y a moyen d’en tirer quelque chose de bon.

Quelle que soit votre condition, vous avez le pouvoir de devenir le Ralph Braun de votre vie et d’avoir une incidence positive sur l’univers. Il suffit que vous décidiez d’agir.

Texte de Alain Samson

Source: https://alainsamson.org/blogs/articles/la-tentation-de-sapitoyer-sur-ses-malheurs

NOUS AIDONS LES HOMMES À GRANDIR. PARCE QUE LE MONDE A BESOIN DE GRANDS HOMMES.